La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu

« Les gens ne deviennent pas méchants et vicieux du jour au lendemain. Mais laissez leur un temps d’adaptation, et ils seront capables du pire. »
Au lycée de Healy, la vérité est une question de point de vue. Alice Franklin est une trainée. Tout le monde le sait. C’est forcément vrai puisque c’est écrit partout sur les murs des toilettes. On dit qu’elle a couché avec deux garçons d’affilée et qu’elle a provoqué la mort de l’un d’entre eux.
Tout le monde a sa vérité sur Alice : son ancienne meilleure amie, l’entourage de la victime, son admirateur secret…
Quelle sera la votre ?
*
*
*

15/20. Des thèmes intéressants, d'actualité, mais parfois sous exploités.

J’avais énormément entendu parler de ce livre en bien, mais comme d’habitude, je n’aime pas trop me jeter à corps perdu sur une lecture quand elle fait le buzz… car j’ai toujours peur de me faire une montagne d’attentes vis-à-vis du livre, et d’être ensuite tellement déçue…
Je viens donc bien après coup lire ce roman jeunesse, dans le cadre du challenge Lire en thème que j’organise, dont le thème était « un prénom dans le titre »…

J’ai plutôt pas mal apprécié cette lecture… même si je m’attendais à autre chose au final… La fin m’a laissé un gout de trop peu…

J’ai aimé la construction du livre : à tour de rôle, on va découvrir l’opinion que tout l’entourage d’Alice a sur elle, comment les gens la perçoivent, comment ils la traitent, comment la rumeur a commencer à se propager, pourquoi ? Comment ? … et petit à petit, démêler le vrai du faux.

J’ai un peu moins apprécié, par contre, le fait qu’on laisse un peu moins la parole à la principale intéressée, Alice. J’aurais aimé avoir beaucoup plus de passage avec ses propres ressentis…

Les personnages sont assez ado (normal me direz-vous, c’est le public cible du roman), et surtout, très stéréotypés… Et j’ai trouvé que ça manquait un peu de profondeur malgré tout.
Les avis que l’on rencontre sont ceux de sa prétendue meilleure amie « qui la connaît comme personne », l’asocial de service de l’école qui ne parle à personne (ou plutôt, à qui personne ne veut parler), la fille hyper populaire, et le sportif à qui aucune fille ne résiste et accessoirement meilleur ami du jeune qui s’est tué en voiture.
Autant de personnalités différentes et aux antipodes l’unes de l’autres, et autant de points de vue bien affirmés.

De même, je pensais que le livre serait plus centré sur le harcèlement et ses conséquences, donc là, je me suis un peu fourvoyée (c’est ma faute), mais du coup, j’ai eu un petit goût de trop peu en refermant ce livre. C’est plus la rumeur le thème principal du livre…
Pourtant, on peut y retrouver toute la méchanceté dont les gens peuvent être capable, que ce soit par jalousie, par peine, par peur, par envie de se protéger, …. On voit tout se mettre en place, et on y assiste impuissant, finalement,…

Les thèmes abordés sont sérieux et graves malgré tout : le « voyeurisme passif » (voir une personne s’en prendre plein la figure, observer sans rien faire, presque s’en délecter…), la propagation des rumeurs qui peuvent être oh combien destructrices pour la personne qui en est victime, l’influence sociale et la popularité (et ce qu’on est prêts à faire pour l’acquérir ou la garder), la diffamation, l’influence des parents sur leurs enfants, …

C’est comme quand on a lu Le Journal d’Anne Frank, en cinquième. Je suis persuadée que, si j’avais vécu la guerre, j’aurais été nazie, parce que je n’aurais pas eu le courage d’être autre chose. Parce que j’aurais eu trop peur d’aller à contre-courant. J’aurais été passive, mais dans le mauvais camp. Bien sûr, je ne l’ai pas dit à voix haute… mais je me souviens que pendant le cours tout le monde disait : « J’aurais aidé Anne. Je me serais rebellé. Je ne comprends pas comment on a pu laisser de telles choses arriver, bla-bla-bla. » Si tout le monde pense comme ça, alors pourquoi seulement une poignée de personnes a agi à l’époque ? Ça prouve bien que je suis la plus honnête !

L’histoire est malgré tout bien construite, car certaines choses sont laissées ça et là pour nous tenir en haleine, pour nous donner envie d’en savoir plus, de savoir la vérité.. Qu’on a finalement qu’à la toute fin du roman.

Ce roman, par le thème, les différents points de vue, etc… nous fait passer pas pas mal d’émotions, depuis la colère et le dégoût face à la rumeur, à la peine par rapport à certaines situations… Il aborde des sujets assez d’actualité pour les jeunes de cette époque (aïe, je viens de me prendre 30 ans dans la tronche) et les aborde de manière accessible et marquante.

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 


Un prénom dans le titre

10. une/des mains. (j’accepte juste des doigts)

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

 

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans Chroniques, Jeunesse/YA. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La vérité sur Alice de Jennifer Mathieu

  1. tOrtue dit :

    Merci pour ta critique!
    Bisous

  2. Audrey dit :

    Comme toi, j’en avais pas mal entendu parler, mais l’engouement suscité par ce livre m’avait poussée à ne pas le lire tout de suite.
    Malgré les quelques points qui ne t’ont pas totalement convaincue, le roman a l’air quand même intéressant notamment en raison des sujets abordés et du traitement des conséquences des rumeurs.
    Merci pour ton avis 🙂

  3. Workingmom95 dit :

    Ca donne bien envie de le lire quand même, malgré ton avis mitigé !!

    • Hylyirio dit :

      C’est pour ça que même si un livre ne m’a pas plu, je donne mon avis, car ce qui m’y « dérange » ne déplaira pas nécessairement aux autres…

  4. Merryfantasy dit :

    Il me donne bien envie, tiens !

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.