Un Enfant à soi de Clare Brown

Dans un commissariat de Nottingham, Jennifer est interrogée par la psychologue de la police : il y a deux ans, le jour de la fête des mères, elle a enlevé un enfant et ne veut pas révéler où il se trouve avant d’avoir raconté son histoire.
*
*
*
*
*
*
*
*
*
*

10/20 : beaucoup trop de longueurs, une fin bâclée... c'est dommage...

Ce roman était dans ma PAL depuis assez longtemps, puisque je l’ai acheté en 06/2015, et qu’il n’en était pas sorti depuis… Il était temps de changer ça…

Pourquoi avoir choisi ce livre ? Parce que l’écriture promettait un point de vue qui, d’un premier abord, pouvait sembler intéressant, très différent de ce que l’on peut voir d’habitude…. Centrer un roman d’enlèvement d’enfant sur l’aspect psychologique de la ravisseuse plus que sur le malheur des parents et l’enquête en elle-même, je trouvais la perspective intéressante.
Donc malgré la note assez moyenne sur livraddict (12,6 /20), j’ai eu envie de le découvrir…

Alors déjà, gros bémol : la 4ème de couverture de l’édition Le livre de poche, qui en dit bien trop long à mon goût… elle dévoile certaines choses que j’aurais aimé découvrir en cours de lecture… mais bon…

Tout au long du roman, on scille entre deux périodes… le « avant », et le « maintenant », qui sont d’une part la période entre l’enlèvement et le présent, et d’autre part le moment où la ravisseuse s’est livrée et raconte son histoire…

Alors oui, au début, ce principe est bien à propos et intéressant… mais par contre, il devient vite saoulant… Car au bout d’une centaine de pages, on a l’impression de tourner en rond, que pour combler des pages, l’auteure se perd dans des détails inutiles, nous gave de choses inintéressantes et qui finalement, au lieu de nous tenir en haleine, nous perdent tout simplement en cours de route… Elle nous crée des longueurs totalement inutiles, et qui pour moi ne menaient à rien

Jennifer, la ravisseuse, m’a donc bien vite tapée sur le nerfs, je ne lui ai trouvé aucun attrait… Je pensais sincèrement, dans ce genre de roman, m’attacher plus facilement au personnage central, à la prendre en « pitié »… mais même si j’ai compris ses motivations de base, les longueurs de son histoire m’ont complètement éloignée d’elle…

Je pense que j’en attendais beaucoup trop, de ce roman, et c’est ce qui fait que la déception est encore plus grande…

L’idée de base était pas mal, mais l’auteure a tellement greffé de choses inutiles (un traumatisme dans l’enfance, en rajoute des couches pour essayer d’expliquer le comportement de Jennifer, mais au final, c’est trop… trop lent, trop long, trop chargé, trop improbable, trop peu intéressant…)
De même, je trouve que par contre, la fin n’est pas assez développée à mon goût… après avoir enduré les longueurs pendant des pages, j’aurais aimé une fin plus travaillée…

C’est donc un flop…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

 
15. un arbre ou plusieurs, des feuilles ou branches.

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

  • Titre : Un enfant à soi
  • Auteur : Clare Brown
  • Maison d’édition : Le livre de poche
  • Sortie : 2010 (cette édition est de 2013)
  • # de pages : 312 pages
  • Genre : Drame
  • sur Livraddict, d’autres avis
  • sur le site de la maison d’édition
  • sur Amazon
Publicités

5 réflexions au sujet de « Un Enfant à soi de Clare Brown »

  1. Workingmom95

    Rien que le titre donne envie !! Mais à lire ton résumé, le livre n’est pas aussi prometteur que le titre… 😦

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      Et pourtant, il me tentait depuis trèèèès longtemps, car effectivement, le résumé et le titre étaient sympa… mais la lecture un peu décevante.. ou alors, c’est moi qui en attendais un peu trop…
      Merci de ta visite 🙂

      Répondre
  2. Audrey

    Je n’en avais jamais entendu parler, mais vu les nombreuses longueurs que tu décris, je vais passer mon tour… Mais merci pour ton avis d’autant que le résumé aurait également pu me tenter.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      C’est ça quoi… alors déjà qu’on a des déconvenues en lisant les résumés, je me demande comment font les gens qui ne lisent pas les résumés avant de lire un livre 😀

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.