Mères anonymes de Gwendoline Raisson et Magali Le Huche

Aux Mères anonymes, des femmes viennent raconter leurs expériences personnelles, leurs angoisses, leurs ratages, etc., évoquant diverses facettes de la vie moderne : le couple, la famille monoparentale, l’autorité, la culpabilité mais aussi la solitude et la mort. Une image de la maternité à l’opposé de celle des magazines.
.
.
.
.
.

.
.

16/20. Une vision de la maternité qui décomplexera beaucoup de mamans :)

Eh oui, encore une BD… ce début d’année a été fort marqué par la BD en ce qui me concerne, et je dois dire que c’est grâce à ça que ma panne de lecture s’est terminée..
Bien que n’étant pas maman moi-même, ce livre m’interpellait et m’intéressait au plus haut point… et au final, je ne le regrette nullement:)

Ce livre, c’est LA bande dessinée déculpabilisante ! Celle qui vous fera sourire car vous y retrouverez les petits travers présents chez quasi toutes les mamans, et que toutes essaient pourtant de cacher au risque de passer pour une « mauvaise mère »…

On se retrouve donc dans une réunion de style « alcooliques anonymes », mais pour les mamans et l’alcool en moins 🙂 Des mères de famille s’y rencontrent régulièrement dans le but de s’épancher sur leur vie quotidienne, et sont en quête de soutien, et surtout, de non-jugement….
Et c’est tellement drôle !

Et malgré l’humour, les thèmes abordés sont bien des aspects de la maternité qui poussent à réflexion, qui sont présents, je pense, dans la vie de toute maman à un moment où à un autre… Avec parfois quelques petites exagérations, je vous l’accorde, mais je suis persuadée que toutes les mamans devraient lire cette BD et s’y reconnaîtront dans un passage…

La BD insiste aussi sur le côté médiatique de la maternité, ce côté parfait que l’on vend aux femmes, avec une taille de guêpe, une mine réjouie en toutes circonstances et 10 ans de moins sur le visage… L’épanouissement parfait et pourtant si inaccessible…
Eh bien ce livre remet tout à sa place...

Alors oui, les dessins ne paient pas de mine, ils sont assez simples, mais cela ne gâche rien à l’attrait de la BD…

Une BD marrante, profonde malgré tout, qui aborde avec humour et réalisme les petits tracas du quotidien d’une vie de maman imparfaite sans être indigne…

 

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

 
36. la foule, du monde, un rassemblement de personnes…

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

 

Publicités

2 réflexions au sujet de « Mères anonymes de Gwendoline Raisson et Magali Le Huche »

  1. Audrey

    Elle a l’air marrante cette BD 🙂
    Je n’ai pas d’enfant, mais elle pourrait faire un beau cadeau pour ma belle-sœur qui adore les BD et qui attend son deuxième enfant. Merci pour la découverte.

    Répondre
    1. Hylyirio Auteur de l’article

      je n’en ai pas non plus, mais j’ai adoré quand même la découvrir…
      et je viens de voir qu’il y a une seconde BD qui reprend la vie d’une des mères anonymes, affaire à suivre 🙂

      Répondre

Laissez une p'tite trace de votre passage, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.