Conseils spirituels aux bouddhistes et aux chrétiens [ Dalaï-Lama 14 ]

Selon le dalai -lama, le propre de la religion n’est pas de bâtir des églises ou des temples, mais de cultiver des qualités humaines telles que la bienveillance, la générosité ou la tolérance. Cet ouvrage réunit les quatre discours prononcés par le dalai – lama lors d’une rencontre entre moines bouddhistes et chrétiens a l’abbaye de Gethse mani, dans le Kentucky. Le dalai -lama donne son interprétation des thèmes qui y furent développés : la pratique de la prière et de la méditation ; les étapes du développement spirituel ; le rôle du maître et de la communauté et le but spirituel d’une transformation personnelle et sociétale. Pour chacun, le dalai -lama explique les principes fondamentaux du bouddhisme tibétain, et indique la façon de les appliquer chaque jour. Un guide essentiel pour toute personne en quête de spiritualité , sans distinction de croyance religieuse. 

• • • • •

Conseils spirituels aux bouddhistes et aux chrétiens, de Dalaï Lama 14
sortie le 02 avril 2018
Editions Presses du Châtelet
Broché : 12.00€ – Ebook : 8.99€

Lu en partenariat avec la maison d’édition

• • • • •

J’ai été très intéressée par ce livre quand je l’ai vu sur le site de l’éditeur… et je ne regrette pas ma lecture. Vu la nature de ce livre, vous vous doutez bien que ce ne sera pas une chronique comme les autres, mais plus mes ressentis sur ce que peut apporter le livre et la vision des choses qui y sont abordées…

Il faut savoir aussi que j’ai commencé à m’intéresser au bouddhisme quand j’avais une quinzaine d’années environ (rohhh le coup de vieux) et que plus de 20 ans plus tard, je suis toujours aussi convaincue que c’est la philosophie de vie qui me correspond, avec des valeurs qui me correspondent.
C’est à cette période aussi (après des discussions avec un camarade de classe qui n’a même pas idée à quel point ces discussions enrichissantes ont pu avoir une influence sur ma vie ! ) que j’ai commencé à me poser pas mal de question sur le végétarisme, la cause animale , l’altruisme, le don de soi pour aider les autres… ça m’a accompagné tout au long de ma vie et continuera encore…
Dès lors, je vous demanderai, dans vos commentaires, de respecter ce choix et de commenter dans la bienveillance et le respect…

Pour parler du livre… il reprend donc des discours du Dalaï Lama.. J’ai déjà trouvé ce principe de rencontres entre personnes de spiritualités différentes très enrichissantes. Car en chaque religion ou philosophie de vie, il y a des choses positives à tirer, à différents niveaux, selon les points de vue.

J’aime beaucoup cette vision des choses apportées. Ce livre n’est pas là pour vous dire que le bouddhisme est LA solution à tous les maux de la terre, il n’est pas là pour vous imposer une spiritualité, et il est très bien communiqué par le Dalaï Lama, dès le départ, que le choix d’une religion ou d’une philosophie de vie, c’est un choix personnel qui répond à un besoin ou une attente personnel(le) de la personne. Que le bouddhisme, comme toute autre spiritualité, ne convient pas nécessairement à tout le monde, et que c’est en ça qu’il est enrichissant qu’il y ait plusieurs choix possibles. Il insiste bien sur le fait qu’il n’y a pas une religion meilleure que les autres et qui détient la vérité absolue, car tout dépend de ce que l’on cherche et comment…

De plus, il faut savoir que la vision du bouddhisme est que tous les « conseils », toutes les choses liées au bouddhisme, ne sont pas des « lois », des règles de vie, mais des pistes de réflexions, d’attitudes, d’actions… rien ne doit être pris aveuglément pour acquis, mais doit être réfléchi pour s’adapter à nos besoins, à nos ressentis, et ce dans un seul but : trouver notre bonheur au travers de la spiritualité choisie, trouver réponse à « nos attentes »… Cela ne se suit pas, mais se construit…

Dans ces discours, il sait aussi remettre en question le bouddhisme dans certains de ses fonctionnements qui sont peut-être à améliorer, comme le fait que contrairement aux moines chrétiens, les moines bouddhistes s’enferment et vivent hors de la société au lieu de s’y mêler pour mieux appréhender les soucis actuels de la société et voir comment y remédier ou faire évoluer les choses positivement.

« A mon sens, il est de la plus haute importance pour nous tous d’apprendre à mieux comprendre les pratiques et les traditions spirituelles des uns et des autres, non pas nécessairement pour les adopter nous-mêmes, mais pour saisir toutes les opportunités de nous respecter mutuellement ».

Il distille dans ses discours des conseils pratiques, pou du mieux être, qui peuvent également être adoptés par des personnes en dehors de toute spiritualité :

  • La méditation, comment la pratiquer, pourquoi, ce qu’elle peut apporter
  • les valeurs essentielles telles que la charité (matérielle ou pas), l’éthique (se soucier de soi, mais aussi des autres),
  • la modération/la patience (qui aide dans les épreuves, par exemple),
  • l’amour, la compassion..

Ce sont des valeurs qui sont, pour moi, essentielles, et il ne faut pas nécessairement être croyant et/ou pratiquant d’une quelconque spiritualité pour pouvoir les mettre en avant/en pratique dans sa vie.

« Pour finir, j’aimerais faire remarquer que la religion n’a pas pour fin d’édifier des églises ou des temples magnifiques, mais de développer des qualités humaines telles que la tolérance, la générosité, et l’amour.
L’un des fondements du bouddhisme et du christianisme, comme de toutes les grandes religions du monde, est la croyance en la nécessité de refréner notre égoïsme et de servir autrui. ».

C’est donc un livre plein de sagesse, au sens large du thème, qui je pense peut apporter beaucoup à tout un chacun, dans la simplicité et hors de tout jugement…

Chose vraiment pas mal : pour les novices, il y a un glossaire à la fin de l’ouvrage qui reprend les termes un peu plus « techniques », histoire de ne pas être complètement largué…

J’ai beaucoup aimé cette lecture à la fois apaisante, enrichissante, et qui pousse à la réflexion loin de tout « bourrage de crâne », juste au travers de conseils de vie où chacun peut prendre ce qui lui correspond et laisser le reste.

• • • • •

C’est donc une lecture que je vous conseille que vous vous intéressiez au bouddhisme ou pas, que vous soyez croyant ou pas, mais si simplement, vous cherchez une lecture inspirante et poussant à la réflexion sur les relations à soi et avec les autres…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

 

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans * Services Presse / Parts*, Bien-être/réflexions, Chroniques, Vécus/Docus/Pratiques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.