Troubles de voisinage [ Elizabeth George ]

 » L’endroit parfait pour y vivre « , titrait chaque année la gazette locale au sujet de Napier Lane. Ses habitants n’étaient pas peu fiers de cet hommage, jusqu’au jour où Anfisa Telyeguine y emménage. Arrivée d’on ne sait où, avec son accent russe et ses manières bizarres, elle plante du lierre et construit un poulailler sur ce qui était auparavant un ravissant jardin à l’anglaise. La vieille femme vit recluse, volets fermés… et inquiète, il va sans dire, tout son voisinage.

• • • • •

Troubles de voisinage, de Elizabeth George
sortie le 24 mai 2017
Editions Pocket
Poche : 6.40€

• • • • •

J’ai toujours aimé la lectures de nouvelles d’auteurs « connus », car je trouve que cela permet de voir s’ils arrivent à capter facilement l’attention du lecteur…
Et j’ai encore plus apprécié celle-ci car elle était en bilingue, ce qui m’a permis de m’essayer un peu à la lecture en VO.

Troubles de voisinage, j’ai beaucoup aimé. Ne vous attendez pas à un thriller passionnant, on est ici plus dans une intrigue bon-enfant, et ça m’a très bien convenu. On avance petit à petit dans l’histoire, on voit le drame arriver, mais on ne sait rien faire pour l’éviter… On se voit foncer droit dans le mur…

On est face à un quartier à la Desperate housewives, bien sous tous rapports, des familles à la pelle, et au milieu de tout cela, une maison dans un état délabré, qui a vu d’autres personnes y venir, mais repartir aussitôt vu l’ampleur du travail pour la remettre en état… Puis un jour, arrive Anfisa Telyeguine, une russe. Au début, les habitants fondent pas mal d’espoirs sur cette nouvelle arrivante dans leur quartier, mais leur bonne humeur sera de courte durée…

Ce qui m’a frappé dans cette histoire, certes courte, c’est à quel point les relations de voisinages peuvent dégénérer entre deux personnes, et se transformer en pugilat public…
Elle met en avant la manière dont chacun peut faire ressortir de soi, et des autres, le pire.
Et aussi le fait qu’on ne connaît pas les gens, qu’on ne peut pas se fier aux apparences et juger les gens sans savoir non plus….

La plume de l’auteure est affirmée, on sent « l’expérience », elle m’a directement emportée dans son histoire, même si ce n’était pas un turn over au suspense haletant, j’avais envie d’aller toujours plus loin pour savoir ce qui allait se passer au sein de ce quartier « si tranquille ».

Un bon moyen de découvrir l’auteure et sa plume si vous ne connaissez pas, et pour vous essayer à la VO (à chaque fois, la page de gauche est en VO, celle de droite en VF, et il y a des notes de vocabulaire qui rendent l’exercice intéressant et aisé).

Je ne peux pas vous en dire trop non plus, car le livre étant très court, le risque de spoil est élevé… mais si vous avez l’occasion de le découvrir, n’hésitez pas !

• • • • •

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

 

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans Chroniques, Thriller/Policier/Epouvante. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Troubles de voisinage [ Elizabeth George ]

  1. martine Verne dit :

    Je note ça me tente!
    Merci, belle journée
    Bisous

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.