Je me suis tue [ Mathieu Menegaux ]

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.

• • • • •

Je me suis tue, de Mathieu Menegaux
sortie le 12 janvier 2017
Editions Points
Poche: 6.20€ – Ebook : 6.49€

• • • • •

Une claque !  Oh punaise !

Quand j’ai refermé ce livre, j’étais en larmes, bouleversée, …rarement un roman n’a su me toucher à ce point…

Commençons par le commencement… On fait la connaissance de Claire lors d’un dîner où elle se rend avec son mari…. Elle n’avait pas trop envie d’y aller, donc elle fera tout pour écourter la soirée, et pour ne pas obliger son mari rentrer plus tôt, elle décide de rentrer seule.. c’est là qu’elle se fera agresser, et que toute sa vie va basculer.

Les événements qui se déroulent ensuite, on les suppose, on les voit venir, mais on se dit « non, ça ne va pas se passer comme ça, quand même »… puis…

Claire, c’est un personnage à qui on s’attache, qu’on le veuille ou non, je pense… Tout au long du roman, l’auteur arrive tellement à nous transmettre ses émotions, ses ressentis, sa douleur, son combat…

Cette solitude, si dure et si rude, qu’on peut la toucher. Seule et folle. Qui pour me comprendre ? Personne. Qui pour me pardonner ? Personne. Qui pour me juger ? Tous et toutes.

Sa plume est juste, franche, tranchante aussi… il décrit à merveille les pensées de cette femme… beau coup de maître pour un homme… n’y voyez pas une forme de sexisme, mais réussir à transmettre des émotions féminines sur des situations/événements qu’un homme ne peut pas vivre de cette façon, c’est vraiment rare. Il a créé son roman sous forme de témoignage, et c’est réussi avec brio.

Une chose que j’ai beaucoup appréciée dans la manière de présenter ce roman, c’est l’intégration, tout au long du récit, de chansons… Claire nous raconte son histoire en associant ce qui c’est passé à des titres de chansons, et j’ai adoré ça. Je pense que c’est qui m’a fait me sentir d’autant plus proche d’elle, car j’ai cette tendance aussi, à associer, comme beaucoup, mes émotions à la musique…

• • • • •

Bref, un livre qui, malgré peu de pages, embarque, pour ne lâcher le lecteur qu’à la fin… Un coup de maître, qui mérite d’être lu… Il prend aux tripes, il poignarde le coeur, mais quand c’est fait de cette manière, on en redemande… en tous cas, c’est mon cas.

Je ne trouve rien à reprocher à ce livre, il est pour moi tout simplement magistral… Un énorme coup au coeur devenu coup de coeur…

 

Publicités

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans 1.Coup de coeur, Chroniques, Contemporaine/Contes/Classiques, Drames/Psycho/. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Je me suis tue [ Mathieu Menegaux ]

  1. Je l’ai lu il y a peu et j’ai beaucoup aimé également 🙂

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.