Comment déshériter ses enfants ? Petit guide de la méchanceté quotidienne et comment y faire face [ Rafaële Rivais ]

Il dénigre sa femme sur Facebook en l’accusant d’intégrisme, Quand les enfants font annuler le remariage de leur père. Qui paie les employées du défunt ?

Tirées de faits réels, ces affaires judiciaires surprenantes ou absurdes, parfois tout à fait incroyables, sont autant de mini-drames du quotidien. Chacune décrit la cruauté, la malveillance, la jalousie, ou la moquerie à l’œuvre dans la famille ou à ses confins, et dévoile les dessous de la procédure ou de la décision judiciaire correspondante. Au fil des chroniques, l’auteure dresse le portrait des mœurs actuelles et recense bien des pratiques malsaines de notre époque.

En en démêlant les dessous, elle permet de comprendre comment pareilles affaires peuvent plomber la vie de ceux et celles qui en sont victimes : relations toxiques, pièges de procédure, pratiques abusives, mauvaise foi, confusions et autres arnaques.

• • • • •

Comment déshériter ses enfants ?
Petit guide de la méchanceté quotidienne et comment y faire face, de Rafaële Rivais
sortie le 08/11/2018
Editions du Seuil
Broché : 9.90 €

Lu en partenariat avec la maison d’édition

• • • • •

Quand j’ai reçu le programme de parutions pour voir quels livres il m’intéresserait de découvrir, je dois avouer que celui-ci a attiré mon attention… parce que je trouvais ça « triste », en fait, de se dire que ce genre de livre existait… Imaginez-vous, un livre qui recense les manœuvres frauduleuses ou immorales des personnes pour les priver de leur héritage.. Ça m’a donné un pincement au cœur, et attisé ma curiosité en même temps…

Au final, j’ai apprécié cette lecture, même si pour certaines histoires, je suis restée estomaquée par les décisions de justice.

Le livre s’ouvre sur le conflit d’héritage sans doute le plus médiatisé du moment: celui autour du décès de Johnny Hallyday… L’auteure nous y explique les faits, ce que dit la loi française, ce que dit la loi américaine, …

On n’y retrouve pas uniquement des anecdotes liées aux héritages… on y retrouve aussi des cas de divorce, où les ex conjoints sont prêts à tout pour nuire à l’un à l’autre, des conflits de voisinage, où tout devient prétexte à conflit… Bref, divers cas de figure auxquels la justice doit faire face, démêler le vrai du faux, et trouver une solution juste et équitable…

J’avoue que ça m’a rappelé un peu les séries Tribunal ou Cas de divorce, mais en plus évolué, malgré tout 🙂 (quoi? Vous n’avez jamais regardé en étant jeune? Je viens de me prendre un coup de vieux rien qu’en y repensant… Je me souviens que je regardais ça avec papa 🙂 quand j’avais 5 ou 6 ans 🙂 )

C’est un livre qui, il faut le savoir, ne conviendra pas à tout le monde. Certes, c’est basé principalement sur des anecdotes, un peu comme dans les livres de Pierre Bellemare (très courtes évocations des faits, juste à l’essentiel) mais il faut clairement aimer le droit pour pouvoir l’apprécier. Car au-delà des situations qui sont parfois, presque risibles, on nous y relate aussi ce que la loi prévoit, ou ce que la justice a décidé…

Pour ma part, cela m’a beaucoup plu car j’ai eu pas mal de cours de droit que ce soit dans mes études de marketing ou celles comptabilité fiscalité, et c’est quelque chose qui m’a toujours attirée… Le droit m’a toujours passionnée, et c’est parce que cela n’a pas été possible pour moi, mais mon premier choix d’études était le droit pour me diriger vers le droit des familles… Donc je me suis sentie très à l’aise avec ce livre…

Les cas abordés sont de tout azimut, cela couvre un large panel de soucis que l’on peut effectivement rencontrer, certains cas sont risibles (comme la femme qui veut le divorce aux tord exclusifs de son mari pour adultère alors qu’ils fréquentaient les clubs échangistes ensemble), d’autres plus « tristes » (comme cette dame souffrant de problèmes respiratoires qui ne peut plus profiter de son balcon ou ouvrir ses fenêtres à cause d’une voisine du dessous qui « une comme un pompier » sur son propre balcon…)

Je l’ai dévoré en deux à trois heures, je n’arrivais pas à le lâcher, alors que j’étais en panne de lecture depuis des semaines… Comme quoi, le déclic peut parfois venir en sortant de sa zone de confort, car il faut bien l’avouer, je ne suis pas certaine qu’en librairie, je me serais dirigée vers l’ouvrage…

En bref, un ouvrage très intéressant pour qui s’intéresse un tant soit peu au droit, on y retrouve des cas divers et variés qui, à part le cas Johnny, pourrait arriver presque à tout un chacun…

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article, publié dans * Services Presse / Parts*, Chroniques, Vécus/Docus/Pratiques, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

3 commentaires pour Comment déshériter ses enfants ? Petit guide de la méchanceté quotidienne et comment y faire face [ Rafaële Rivais ]

  1. Audrey dit :

    En lisant le titre, je m’attendais à un ouvrage humoristique…
    Alors que je ne pensais pas trop apprécier le format, j’ai découvert récemment avec un autre livre que comme toi, une fois que je commence, je suis incapable de lâcher ma lecture. Du coup, je note le titre même si je sens que certains comportements et certaines décisions de justice risquent de me faire grincer des dents…

  2. martine Verne dit :

    Ohlala je le lirais bien pour voir jusqu’où certaines peuvent aller!
    ça existe!!!! C’est fou
    Bisous

Répondre à Audrey Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.