Dark web [ Dean Koontz ]

Il faut que j’en finisse… C’est urgent !

Tels sont les derniers mots d’un homme que la vie semblait avoir comblé… mais qui y a mis fin. Brutalement.
Jane Hawk, inspectrice du FBI, refuse de croire que son mari se soit donné la mort par sa seule volonté. Pour elle, il y a une autre raison. D’autant qu’une vague inexpliquée de suicides frappe le pays.
Quitte à se mettre à dos sa hiérarchie – qui souhaite étouffer l’affaire -, Jane veut des réponses, quel qu’en soit le prix… Or, son enquête dérange. Ses ennemis de l’ombre détiennent un secret si terrifiant qu’ils sont prêts à tout pour l’éliminer.
Mais, bien que seule contre tous, la fugitive la plus recherchée des États-Unis possède pour atouts son intelligence et sa froide détermination. La vengeance est comme l’amour : elle ne connaît aucune limite…

• • • • •

Dark web de Dean Koontz
sortie le 14 Février 2018
sorti en poche le 6 février 2019
Editions Achipel / Archipoche

Lu en partenariat avec la maison d’édition 

• • • • •

Dean Koontz est un auteur que j’avais hâte de vraiment découvrir un peu mieux depuis pas mal de temps… Du coup, en voyant dans les sorties des éditions de L’Archipel, je n’ai pas hésité une seconde à leur demander à découvrir Dark Web (sorti en poche début février), et la suite, La chambre des murmures (sorti en grand format également début février), dans le cadre de notre collaboration.
Par contre, j’avais eu vent de l’auteur pour ses livres d’horreur, et là, on est totalement dans un autre registre.

Avant toute chose, je tiens à vous préciser qu’il ne faut pas se fier au titre du livre, car il est très trompeur : on pourrait s’attendre à découvrir un livre où l’on se confronte au Dark web, c’est à dire aux sites internet cachés (liés à la prostitution, la drogue, les crimes, ….), où le numérique aurait une grande part dans l’histoire, etc… mais il n’en est rien… on en parle un peu, certes, mais ce n’est pas un élément central du roman…

J’ai trouvé le roman bien écrit, on voit que Dean Koontz maîtrise son art, qu’il sait où il veut nous mener, et qu’il le fait bien …

On n’est pas du tout dans un thriller psychologique comme j’en ai l’habitude, ça me sort un peu de ma zone de confort… mais j’ai apprécié… Pourtant, le suspense d’anticipation (le « classement » du livre), ce n’est généralement pas ma tasse de thé, car je n’ai pas ce lien avec la réalité que j’aime tant retrouver dans les romans, à me dire que ça pourrait se passer à côté de chez moi… Mais justement, découvrir autre chose m’a beaucoup plu.

Les personnes sont intéressants, bien travaillés, ils ont une histoire, un passif, et ça se transmet bien au fil du roman. Par contre, peut-être parce qu’il y avait moins de psychologique, je ne me suis vraiment attachée ou identifiée à aucun d’eux… (peut-être à cause du côté anticipation? je ne sais pas)
Jane Hawk est un personnage surprenant : incapable de se résoudre à l’idée que son mari se soit suicidé, elle trouve en elle une rage incroyable pour essayer de faire éclater la vérité. Ça devient une obsession pour elle, et elle va vite tomber dans un cercle vicieux effrayant. Sa vie ne va plus tourner qu’autour de ça.
A côté de ça, elle est intelligente, a un caractère bien affirmé et cela lui donne un charisme impressionnant.
Je trouve que le thème de l’acceptation (ou pas) du deuil d’une personne qui met fin volontairement à sa vie, c’est quand même un sujet sensible, mais il est intéressant à découvrir d’un œil extérieur (le nôtre), au travers de l’histoire de cette femme forte au demeurant qui est prête à tout pour découvrir ce qu’elle estime être « sa vérité »: non, c’est impossible que son mari se soit suicidé.

Le thème de la manipulation mentale poussée à l’extrême m’a beaucoup plu aussi. C’est certes dérangeant, inquiétant, effrayant, … mais intéressant.

Point de vue écriture… Les chapitres du roman sont assez courts, ce qui permet de donner un rythme, une dynamique au livre, et c’est ce que j’aime, surtout quand je suis dans un genre littéraire qui n’est pas dans mes habitudes, car cela me permet de m’  « imposer » un rythme…

Le seul point négatif pour moi, c’est que certaines choses mettent un peu trop de temps à se mettre en place ou se dénouer, et que parfois, les rebondissements étaient un peu trop peu présents… ça a causé parfois des petites lenteurs au récit..

Il y a une fin ouverte, puisque comme je vous l’ai indiqué en début d’article, il y a un second tome… Cela pourrait en frustrer certains, cela n’a pas été mon cas puisque j’ai enchaîné directement avec la suite.

En bref, un très bon roman où le thriller se mêle à l’anticipation dans un mélange savamment mené par l’auteur. Les petites lenteurs sont contrebalancées par l’intérêt de l’histoire.
Attention juste à ne pas se laisser berner par le titre…

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans * Services Presse / Parts*, Chroniques, Fantastique/Sci-Fi/Fantasy/Bit-lit, Thriller/Policier/Epouvante. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Dark web [ Dean Koontz ]

  1. Audrey dit :

    J’avais trouvé l’histoire sympathique, mais les longueurs ont parfois ralenti ma lecture… Quant aux personnages, je partage ton impression, bien travaillés, mais difficile de s’attacher sauf peut-être à l’enfant de Jane qui est peu présent, mais que j’ai trouvé super courageux. Pour la fin, ne sachant pas au moment de ma lecture qu’il y aurait un second tome, j’avais été très très frustrée ce qui a probablement impacté mon appréciation globale. Du coup, je lirai le second tome en espérant que Jane trouve toutes les réponses à ses questions 🙂

  2. martine Verne dit :

    A noter sur la wishlist!
    Bisous

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.