Journal d’Anne Frank [ Antoine Ozanam, Nadji et Anne Frank ]

L’adaptation fidèle du journal intime d’Anne Frank, un best-seller mondial. Un roman graphique tout en émotion. Le jour de ses 13 ans, Anne reçoit en cadeau un cahier dont elle fait aussitôt son journal intime. Jeune juive allemande exilée au Pays-Bas, la jeune fille va raconter son quotidien, ses émois d’adolescente, la fuite, la cache, la peur… Publié par son père Otto deux ans après la fin de la guerre, Le Journal d’Anne Frank sera traduit en plus de 70 langues et vendu à plus de 30 millions d’exemplaires

• • • • •

Journal d’Anne Frank, de  Antoine Ozanam, Nadji et Anne Frank
sortie le 27 janvier 2016
Editions Soleil

• • • • •

J’ai choisi cette lecture dans le cadre du challenge 1 mois = 1 titre de la même lettre, sur Livraddict. C’est donc la lecture correspondant à Janvier 🙂

Je ne savais pas trop à quoi m’attendre… J’étais assez sur la réserve, car les adaptations en BD de certains romans, c’est toujours compliqué…
L’histoire d’Anne Franck, tout le monde la connaît, .. C’est un témoignage que beaucoup ont lu, je pense, et elle est vraiment devenue, par la publication de son journal, la digne représentante de tous les enfants juifs qui ont été des victimes innocentes du nazisme… un combat qui n’aurait pas dû être le leur…  Elle a laissé, au travers de son journal, un tel message qu’elle marque les esprits à jamais.

Et je dois vous avouer que ça a été une lecture assez contradictoire pour moi…
Vous en parler est donc assez compliqué pour moi…

Les illustrations m’ont laissée assez perplexe: d’un côté, les tonalités utilisées correspondaient bien pour nous remettre dans une ambiance sombre, lourde, grave… Mais à côté de ça, j’ai trouvé que les traits manquaient de finesse, de détails… c’était un peu trop brut à mon goût…
D’une part, je me suis dit que c’était dommage, mais d’un autre côté, je me dis que le plus important dans cette BD, c’est l’histoire, le message, …

Par contre, je ne suis pas certaine qu’elle donnerait envie de découvrir le récit initial… Hors je pense que c’est un peu le but de ces adaptations en BD, donner envie d’en découvrir plus par la suite, intéresser un public à des ouvrages vers lesquels il ne se tournerait pas forcément…

A côté de ça, on se laisse embarquer dans l’histoire… On retrouve les mêmes émotions, les mêmes ressentis… On se retrouve dans cette cachette avec Anne, et on en ressent toute l’oppression… Et effectivement c’est le plus important dans cette histoire.

En bref, une BD qui certes, a le mérite et le devoir d’exister pour rendre cette histoire accessible à tous, sous une forme plus « attrayante » pour certains publics… 
Les graphismes, on accroche ou pas, c’est selon… pour ma part, j’aurais aimé un peu plus de finesse. 
Quoi qu’il en soit, une histoire à lire ou relire… pour ne pas oublier… 

A propos Hylyirio

Profitons des choses simples de la vie, elle n'en est que plus belle...
Cet article a été publié dans BD/Mangas/Comics, Chroniques. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Journal d’Anne Frank [ Antoine Ozanam, Nadji et Anne Frank ]

  1. Un avis intéressant pour une adaptation BD qui me tente.

Laissez une p'tite bafouille, ça fait toujours plaisir :) xoxo

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.