Archives pour la catégorie Contemporaine/Contes/Classiques

Je me suis tue (Mathieu Menegaux )

Du fond de sa cellule de la maison d’arrêt des femmes à Fresnes, Claire nous livre l’enchaînement des faits qui l’ont conduite en prison : l’histoire d’une femme victime d’un crime odieux. Elle a choisi de porter seule ce fardeau. Les conséquences de cette décision vont se révéler dramatiques. Enfermée dans sa solitude, Claire va commettre l’irréparable. Le mutisme sera sa seule ligne de défense, et personne, ni son mari, ni ses proches, ni la justice ne saisira ses motivations.
*
*
*
*
*

20/20 - une claque !

Oh punaise !

Quand j’ai refermé ce livre, j’étais en larmes, bouleversée, …rarement un roman n’a su me toucher à ce point…

Commençons par le commencement… On fait la connaissance de Claire lors d’un dîner où elle se rend avec son mari…. Elle n’avait pas trop envie d’y aller, donc elle fera tout pour écourter la soirée, et pour ne pas obliger son mari rentrer plus tôt, elle décide de rentrer seule.. c’est là qu’elle se fera agresser, et que toute sa vie va basculer.

Les événements qui se déroulent ensuite, on les suppose, on les voit venir, mais on se dit « non, ça ne va pas se passer comme ça, quand même »… puis…

Claire, c’est un personnage à qui on s’attache, qu’on le veuille ou non, je pense… Tout au long du roman, l’auteur arrive tellement à nous transmettre ses émotions, ses ressentis, sa douleur, son combat…

Cette solitude, si dure et si rude, qu’on peut la toucher. Seule et folle. Qui pour me comprendre ? Personne. Qui pour me pardonner ? Personne. Qui pour me juger ? Tous et toutes.

Sa plume est juste, franche, tranchante aussi… il décrit à merveille les pensées de cette femme… beau coup de maître pour un homme… n’y voyez pas une forme de sexisme, mais réussir à transmettre des émotions féminines sur des situations/événements qu’un homme ne peut pas vivre de cette façon, c’est vraiment rare. Il a créé son roman sous forme de témoignage, et c’est réussi avec brio.

Une chose que j’ai beaucoup appréciée dans la manière de présenter ce roman, c’est l’intégration, tout au long du récit, de chansons… Claire nous raconte son histoire en associant ce qui c’est passé à des titres de chansons, et j’ai adoré ça. Je pense que c’est qui m’a fait me sentir d’autant plus proche d’elle, car j’ai cette tendance aussi, à associer, comme beaucoup, mes émotions à la musique…

Bref, un livre qui, malgré peu de pages, embarque, pour ne lâcher le lecteur qu’à la fin… Un coup de maître, qui mérite d’être lu… Il prend aux tripes, il poignarde le coeur, mais quand c’est fait de cette manière, on en redemande… en tous cas, c’est mon cas.

Je ne trouve rien à reprocher à ce livre, il est pour moi tout simplement magistral… Un énorme coup au coeur devenu coup de coeur…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants:

***

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

 

Publicités

Il suffit d’un rien de Merry Daurey et Sonia Bessone

Comme une fleur dans le désert, comme un grain de sable dans l’océan, ce sont les petits riens qui bouleversent nos existences. Il suffit d’un rien pour changer nos vies à tout jamais. 14 textes très courts sur le thème du bouleversement.

*

*

*

*

 

16/20 - des nouvelles pleines d'émotions et de réflexions...

Ahhh il me tardait de trouver le temps de sortir ce livre de ma PAL. Il faut dire qu’une des co-auteures, Merry, est une personne que j’apprécie beaucoup, et j’avais hâte de découvrir sa plume (vous pouvez retrouver son blog ici, et le groupe de son challenge L’auteur du mois ici).
Et rhaaaaa non seulement je suis la première à avoir acquis la version papier (ça en fait pour moi un exemplaire tout spécial), mais en plus, il est dédicacé par Merry et Sonia ❤ … doublement spécial à mes yeux…
(vous retrouverez également Sonia sur sa Page FB)

J’ai trouvé ce recueil de nouvelles très inspirant…

On se retrouve face à des récits de situations de tous les jours, dont on ne se rend pas nécessairement compte…
Des situations qui soit bouleversent une vie, celle de la personne qui la vit, ou celle de plus de monde, qui a une grande incidence sur ce qui entoure….

En quoi je les trouve inspirantes ? Ces vies qui se retrouvent chamboulées, elles donnent à réfléchir sur nos propres vies, nos propres comportements… Fait-on suffisamment attention à ceux qui nous entourent ? Ces voisins anonymes, essaie-t-on de les connaître ? Suffit-il parfois réellement d’un simple petit geste, un petit rien, une petite seconde, pour changer une vie ?
On a souvent peur du changement dans nos vies, mais parfois, souvent, on se masque le positif pour ne voir que les craintes et le négatif… à tord.

C’est là dessus que ce recueil mène à réfléchir, et je l’ai trouvé, de par cela, apaisant.

Si je veux être honnête à 100%, j’ai été plus réceptive à une plume qu’à l’autre… Vous allez me dire que je ne suis pas objective, mais qui l’est en lecture ? Pourtant, je vois vous dire que c’est pour moi quelque chose de difficile à exprimer… Car un duo d’auteures, c’est une unité, elles ne font qu’un, et pourtant…
Ici, j’ai eu plus d’affinités avec la plume de Merry que celle de Sonia, tout simplement parce que j’ai retrouvé, dans les nouvelles de Merry, plus de sensibilité, plus d’émotionnel, plus de choses qui m’ont accrochée au coeur… et ça j’ai plus qu’aimé…

J’ai eu deux gros coups de coeur dans ce recueil… Hélène, et Pour lui (de Merry)… Ce sont vraiment les deux récits qui m’ont mis le coeur en vrac.
Mais il y a aussi Fantôme (de Sonia) et Recherche famille (de Merry), qui m’ont beaucoup émue…

Mon seul regret est que certaines nouvelles n’aient pas été un peu plus longues, un peu plus détaillées, comme Et maintenant…

Quoi qu’il en soit, j’ai adoré cette lecture. Elle change de ce que je lis d’habitude, mais j’ai tellement aimé ce souffle d’air frais qui m’a apporté, en toute simplicité, une belle dose d’émotions diverses et variées au fil de ces bouleversements du quotidien…
Des récits de vie qui peuvent, chacun à leur manière, apporter un peu de sagesse, de douceur, d’espoir ou de réflexion dans ce monde parfois trop étriqué et froid…

Merci à toutes les deux pour ces récits…

Lu dans le cadre des RDV et challenges suivants: 

Ce livre vous intéresse? Les infos pratiques…

  • Titre : Il suffit d’un rien
  • Auteur : Merry Daurey et Sonia Bessone
  • Maison d’édition : Auto édition
  • Sortie : 2018
  • # de pages : 88 pages
  • Genre : Contemporain / Nouvelles
  • sur Livraddict, d’autres avis
  • Vous pouvez vous adresser directement à Merry ou Sonia pour acquérir le livre, vous les retrouvez sur Facebook.

 

Quand je serai partie (Emily Bleeker)

couv16274376Titre : Quand je serai partie
Auteur : Emily Bleeker
Maison d’édition : Amazon Crossing
Sortie : 21 Février 2017
# de pages :
Genre : drame, contemporain

Alors qu’il rentre chez lui après avoir enterré Natalie, la femme de sa vie et la mère de ses trois enfants, Luke Richardson trouve sur le sol de l’entrée une enveloppe bleue sur laquelle son nom est inscrit, d’une écriture qu’il connaît bien : celle de son épouse disparue. Bouleversé, il découvre une lettre de Natalie, rédigée le jour de sa première séance de chimiothérapie près d’un an auparavant. C’est le début d’une longue correspondance unilatérale, qui conduit progressivement Luke à découvrir des secrets trop longtemps enfouis. Tourmenté par les lettres de son épouse, obsédé par le besoin de découvrir qui les envoie, Luke en vient progressivement à remettre en question son mariage et sa famille.Parviendra-t-il, au-delà de la peine et de la souffrance, à envisager un avenir où l’amour subsiste envers et contre tout ? Est-il trop tard pour tenir ses promesses quand la personne qu’on aime a disparu ?

Mon avis: 20/20. Une histoire magnifique, alliant émotions et intrigue.

Lire la suite

Buzz ! , de Anne-Gaëlle Huon

couv73064969Titre : Les petites anecdotes (des candidats aux jeux télé) / Buzz !
Auteur : Anne-Gaëlle Huon
Maison d’édition : City
Sortie : 15 juin 2016
# de pages : 248
Genre : Contemporaine

Bibliothécaire un peu farfelue, Bérangère s’apprête à participer à Buzz, le jeu télévisé le plus regardé de France. Sa mère Marie-Belle, qui tient un salon de coiffure, ne peut contenir son excitation à l’idée de voir sa fille empocher les cinq millions d’euros mis en jeu. Avec cette somme, toutes les deux pourraient réaliser les choses qu’elles ont inscrites au fil des ans dans leur « carnet de désirs »… Seulement voilà, dans la vie, rien ne se passe jamais comme prévu. Surtout quand une galerie de personnages et des péripéties toutes plus folles les unes que les autres s’enchaînent et se déchaînent. D’autant qu’un mystérieux inconnu fait planer une ombre menaçante sur les participants au jeu. Une chose est certaine : des secrets seront révélés et des vies totalement chamboulées… De quoi faire un sacré Buzz !
Un cocktail d’humour et d’optimisme : un roman qui fait du bien !

Mon avis: 5/20. Une lecture plate, sans grand intérêt.

Lire la suite

Point Final, de William Lafleur

couv47195495Titre : Point final
Auteur : William Lafleur
Maison d’édition : Michel Lafon
Sortie : 9 juin 2016
# de pages : 173
Genre : Contemporaine

L’homme mort est le journal de bord d’un père de famille ayant mis en scène son propre décès pour observer les réactions de sa famille. Reclus derrière son ordinateur, il les regarde vivre au travers de ses écrans, grâce aux caméras et micros dont il a truffé son domicile avant de disparaître.

Mon avis: 16/20. Un livre d'un 1er abord malsain mais qui pousse à la réflexion.

Lire la suite